La baie des dames

1874 en France. Elles sont catin ou femme trompée, elles sont voleuse ou femme battue, elles sont des femmes, parmi tant d’autres, à destination de la Nouvelle-Calédonie et de son bagne. Dépossédées de leur liberté, elles sont dépossédées de leurs biens, pour revêtir l’uniforme terne de la prisonnière. La mort est présente, elle les guette dans la promiscuité de leurs cellules. Mais le quotidien ne s’arrête pas pour autant. Le bagne implique les travaux forcés : le champ, d’abord, sous le soleil écrasant, sarcler, semer, faucher, récolter. Les travaux agricoles finis, alors que fourbues elles n’aspirent qu’au repos, c’est encore l’atelier et la couture, au risque de s’endormir sur l’ouvrage. S’il en est pour tenter se révolter, ou séduire les hommes de la garde, pour la majorité les journées vont se répéter, identiques, jusqu’à ce que la peine soit purgée, ou le corps anéanti. 

 La Compagnie Origin’

La démarche de création de la compagnie s’enrichit de la rencontre et du travail entre artistes aux origines ethniques, culturelles et artistiques variées. Ses créations abordent des thèmes modernes et universels en intégrant tout de même une empreinte représentative de la culture ou de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie. Après sa première création « Tjukurpa » en 2010, la Compagnie Origin’ s’engage en 2011 dans la création chorégraphique de « La baie des dames »

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.
Danse | Nouvelle-Calédonie | TOMA 2012 |

Les commentaires sont fermés.

22h00
web---la-baie-des-dames
7 au 28 juillet 2012
10, 17 et 24 juillet

Chorégraphie Julie Restikelly

Collaboration artistique Quentin Rouillier et Florence Vitrac

Avec Flora Bougues, Julie Indira Fortin, Delphine Kim-Maï Lagneau, Véronique Nave, Julie Restikelly, Houy-Sy Thao, Mara Whittington

Composition musicale Franz Schubert

Création Lumières Lo-Ammy Vaimatapako

Production ADCK-Centre Culturel Tjibaou

Soutiens Fond d’aide aux Echanges Artistiques et Culturels, Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, La Province Sud, Poemart, ADCK-CCT, Mission aux Affaires Culturelles, Rex de Nouméa

Durée 45 min

Tarifs 16€ / 11€

 

Accès billetterie :