Lecture de Grizzly, de Gaël Octavia

 

Lecture dirigée par Dominik Bernard et enregistrée lors des Universités d’été du TOMA le 21 juillet 2019 ; une journée intitulée « Mémoire du corps et transmission » organisée en partenariat avec Sylvie Chalaye, Pénélope Dechaufour et le laboratoire SeFea / IRET

La lecture s’est tenue en fin de matinée après une table ronde autour du thème « Mémoire du corps et création contemporaine en post-colonie » en présence d’Alice Carré et Margaux Eskénazi (metteurs en scène), Daniely Francisque (comédienne), Josiane Antourel et Yna Boulangé (danseuses), Dyna et Isnelle da Silveira (Commédiennes), Charlotte Laure et Rosanna Correia (chercheuses). 

Voici les premières lignes de la lecture : 

« Billy est dans une chambre. Une chambre de petit garçon parfaitement propre et rangée. Accroupi, les mains sur les oreilles. On entend un vacarme épouvantable. Casseroles frappées, vaisselle brisée, cacophonie d’instruments de musique, grand barouf de percussions, perceuses, marteaux, tous types de bruits mêlés [...]« 

Les commentaires sont fermés.