Dansez!

Un créneau consacré à la danse. Des créations d’artistes se succèdent avec des SOLOS, des DUOS et des TRIOS venus de nos grands larges.

 

  • Du 17 au 21 juillet 2013

Pawòl a Kò Pawòl a Ka (Parole du corps, parole du tambour Ka)

 

Pawòl a kò pawòl a ka est un parcours initiatique de l’ombre vers la lumière. Tel le Ti Jean l’Horizon des contes antillais, un homme traverse divers obstacles. Sa quête : être debout entre terre et ciel, accueillir les traces héritées des ancêtres en déblayant et balisant son chemin. Max Diakok est un chorégraphe contemporain qui s’inspire de l’univers et de la gestuelle du Gwoka guadeloupéen.

 

 

Suivi de 

L’échappé(e)

Hubert Petit-Phar a écrit cette pièce comme s’il entrait en conversation avec deux auteurs antillais : Edouard Glissant et Maryse Condé. Deux écrivains dont les mots, à ses yeux, ouvrent vers une pensée qui libère d’une certaine sidération de l’Histoire. A partir du Discours antillais d’Edouard Glissant, il puise dans cette racine du Ka, ce langage gestuel identitaire, sous ses formes les plus sensibles.

 

 

  • Du 27 au 31 juillet

EVE

 

EVE est un solo chorégraphique, filmique et photographique qui incarne l’état de solitude éprouvé d’une vie ou les choses sont si familières qu’elles en deviennent étranges. Le moment ou le corps dans toute sa densité navigue entre réalité et illusion.

 

 

 

Suivi de

Lucy

 

Lucy est comme une lointaine cousine, inscrite dans l’imaginaire collectif de nos origines. Avec sa performance Lucy, la chorégraphe Valérie Berger tend à retrouver la gestuelle primitive, instinctive, un geste épuré, et élémentaire qui se vit et se crée dans l’instant. Interprété par Valérie Berger et Edith Chateau, le duo trace son territoire.

 

 

Danse | TOMA 2013 |

Les commentaires sont fermés.

Du 17 au 31 juillet à 12h10
Dansez

Accès billetterie: