Dansez!

Un créneau entier consacré à la danse. Pendant tout le festival, des créations d’artistes se succèdent avec des SOLOS ou des DUOS, afin de représenter enfin ces formats différents.

 

  • Du 8 au 11 juillet 2012

Charoy’  Compagnie Artmayage – La Réunion / Martinique

Charoy'

« Charoy’ » par le corps, par la voix, par la musique ce que dedans veut dire et signifier. Quoi que l’on prenne de nouveau il nous reste toujours une trace de ce qu’on charoy’ depuis un autre monde qui se nourrit d’ici et d’ailleurs.
« Charoy’ » est une expression commune aux deux artistes qui se rencontrent sur fond de partage, d’échange et de dialogue à propos d’ histoires parallèles de corps pluriels.

 

  • Du 13 au 16 juillet 

On t’appelle Vénus Compagnie Difé Kako – Guadeloupe

Chantal Loïal s’inspire de l’histoire de la Vénus hottentote pour interroger le regard de nos sociétés sur la différence. Cette femme sud-africaine à la morphologie hors norme, fut montrée en Europe comme un animal exotique au début du 19° siècle. Il s’agit de mettre les pas de tous dans ceux de la Vénus hottentote, lui offrir une victoire sur l’histoire et mettre en échec un certain regard sur l’Autre, qui subsiste encore aujourd’hui.

Dimanche 15 juillet à 13h à l’issu de la représentation, rencontre avec  la chorégraphe interprète Chantal Loïal  et le dramaturge Marc Verhaverbeke,  à la Petite Chapelle en face du théâtre.

 

 

  • Du 18 au 21 juillet

D’ici là Compagnie Alfred Alerte – Ile-de-France

Alfred Alerte revisite sa position de danseur et de chorégraphe en se confrontant à la forme du solo. Démuni de partenaire physique, il laisse la place à cet autre qui est en lui, ce double invisible, garde-fou ou ange gardien. Constamment entre équilibre et déséquilibre, le danseur s’appuie sur la disponibilité physique de l’objet « corps » pour revenir à l’essence du mouvement et transcender la musicalité du geste.


Lespri  Kò
Compagnie le Rêve de la Soie – Provence-Alpes-Côte d’Azur

Parler de soi, avec l’histoire que l’on porte et les histoires qui nous ont construit. Arriver à se sentir soi-même dans le regard de l’autre nécessite une prise de conscience des multiples peaux qui nous constituent. Cette pièce chorégraphique est une mise à nu, un effeuillage poétique où chacun doit en ressortir plus léger.

 

 

  • Du 26 au 28 juillet

Mika, heure locale  Back Art Diffusion – Guadeloupe

Engluée dans le réel, la jeunesse cherche à s’en arracher, décoller, déguerpir et danser. Au sol, deux carrés de lumière découvrent deux pieds dans les airs et deux pieds posés à plat comme scotchés au tapis de danse. Résister à l’impuissance, prendre parti, être acteur de son devenir : autant d’intentions mis en œuvre avec ces deux danseurs en butte avec leur espace.

 

Duo avec un moustique – Collectif parlestempsquicourent - Nouvelle-Calédonie/Belgique

Pour sa première création, Linda Kurtovitch danse la naissance et la mort, la violence et l’amour, la rondeur et la dureté. Tout en délicatesse, la petite ballerine s’éveille sous une pluie traversière, grandit avec force autour du sable, et n’oublie pas de s’amuser des ruptures de styles.


Danse | TOMA 2012 |

Les commentaires sont fermés.