Partager sur facebook
Partager sur twitter
Den 5

Juillet

Relâches le 15 et 22 juillet

Paroles d’auteurs – Dénétem Touam Bona

Né à Paris, Dénètem Touam Bona fait partie de ces auteurs afropéens, à l’identité frontalière, qui tentent de jeter des passerelles entre des mondes que vrille, aujourd’hui encore, la « ligne de couleur ».

Collaborateur de l’Institut du Tout-Monde, il est l’auteur d’un essai philosophique et littéraire, Fugitif, où cours-tu ? (PUF) consacré aux marronnages et aux modes de vie et de résistance furtifs.
Que serait un monde où il n’y aurait plus de refuge ni pour les humains contraints à fuir leurs terres (extinction du droit d’asile), ni pour l’ensemble des vivants (6ème extinction de masse). Dans son dernier projet, « La sagesse des lianes » (exposition en cours de montage), D.T. tente justement de mettre en œuvre une « cosmopoétique du refuge », à partir de l’expérience du marronnage et des mondes afrodiasporiques.

http://africultures.com/1-2-la-possibilite-dun-archipel-corps-graphie-dun-paysage-a-venir/
http://africultures.com/2-2-rehabilitons-les-puissances-du-reve-et-de-la-poesie/

Dernier texte mis en ligne : https://www.terrestres.org/2020/06/01/heroic-land-spectrographie-de-la-frontiere/

 

Titre de cet extrait : « Avoir un blanc »…