Partager sur facebook
Partager sur twitter
MCB1BD

Juillet

Relâches le 15 et 22 juillet

Paroles d’auteurs – Marie-Claude Bottius

Danseuse et choriste ‘Pueri Cantores’ depuis son enfance, Marie Claude Bottius étudie la communication au CELSA et Science Po Paris avant de débuter l’art lyrique, avec Christiane Eda-Pierre, puis Mireille Alcantara à l’Ecole Normale de Musique de Paris, dont elle sort diplômée. Elle se perfectionne auprès de Luisa Mauro du Conservatoire Verdi de Milan, Enza Ferrari de la Scala de Milan, Philip Richardson de la Chapelle Royale de Bruxelles…

Elle interprète des rôles notamment dans Jephté de Carissimi (Filia), La Flûte Enchantée de Mozart (La Deuxième Dame, puis Pamina en 2018 – production Carib’Opera), L’Ile de Merlin de Glück (Diamantine), Le Mariage du Diable ou L’Ivrogne Corrigé de Glück (Mathurine) et Le Code Noir (Zamba) avec les Paladins, dirigée par Jérôme Corréas.
Dans le répertoire contemporain elle joue dans Gradiva de Justine Verdier (la gouvernante et la déesse Hersé), Les Noces de Stravinski, avec l’orchestre Le Balcon, et Le Duplicateur de Thierry Machuel
Ses prestations et son talent lyrique sont récompensés par la médaille d’argent du concours des Clés d’Or et le second prix du Concours International George Enesco, pour lequel elle est personnellement félicitée par la présidente de Jury Viorica Cortez.

En 2014, elle crée avec Jean-Loup Pagésy, Carib’Opera, collectif d’artistes professionnels antillais engagé pour l’accès à la culture lyrique aux ultramarins, et participe à la production de La Flûte Enchantée en 2018. Elle jouera Donna Elvira dans Don Giovanni en 2020, sous la direction de Gaspard Brécourt, mise en scène Olivier Cohen.

www.marieclaudebottius.com