IMG_6666

Elles avant nous

Partout au monde, entre 15 et 25 ans, on rêve sa vie. On regarde, on observe, on s’étonne, on se tâte, on se cherche. Et puis on passe à l’action : on prend des décisions, on assume des situations.
À Mayotte les jeunes filles et les jeunes femmes vivent cet âge avec une intensité particulière, tout est si rapide : leurs grands-mères ont connu l’île sans eau ni électricité, quand elles découvrent le monde sur internet.
Au carrefour de différentes influences, historiques, culturelles, religieuses, à la croisée de la tradition et de la modernité, les jeunes femmes de Mayotte tissent toutes ces appartenances pour trouver leur propre chemin : comment vivre sa vie ?
Trois comédiennes originaires de Mayotte et des Comores, partagent le plateau comme elles partagent une culture d’origine. Tour à tour elles font entendre la parole de jeunes femmes. Ces récits racontent les combats, la ténacité, la fureur de vivre, l’intelligence et l’humour qu’il faut pour composer avec des contextes difficiles, comme avec des injonctions contradictoires.

Compagnie Grenier Neuf
Conception, recherche, écriture Leyla Claire Rabih et Morgane Paoli
Mise en scène Leyla Claire Rabih
Collaboratrice artistique Marie Demesy
Interprétation Anzmat Ahmadi, Nawoile Said Moulidi, Anturia Soilihi
Création lumière Thomas Coux
Création sonore Elsa Berthelot

Production Compagnie Grenier Neuf
Soutiens DRAC Bourgogne Franche-Comté, Région Bourgogne Franche-Comté, FEAC et DAC Mayotte
Coproduction LE GRRRANIT, Scène nationale de Belfort – direction Eleonora Rossi, Pôle culturel de Chirongui à Mayotte
Partenaires Les Scénographies Urbaines, Jean-Christophe Lanquetin et François Duconseille, Compagnie Kazyadance et le chorégraphe Djodjo Kazadi

Implantée à Dijon et dirigée par Leyla Claire Rabih, la compagnie Grenier Neuf travaille depuis 2008 sur les écritures contemporaines et choisit de les faire entendre à des publics divers tout en cherchant à ajuster les propositions scéniques aux problématiques sociétales actuelles. Le travail théâtral est considéré comme celui de passeur : faire entendre, faire découvrir, faire réfléchir, cela veut aussi dire travailler à un métissage des cultures et des formes. La compagnie s’engage professionnellement envers les jeunes, les scolaires et les amateurs et multiplie les interventions hors des circuits traditionnels de diffusion du théâtre. Après Chroniques d’une Révolution orpheline créé en 2017, le travail artistique prend une direction plus particulière, s’appuyant d’une part sur la recherche documentaire, d’autre part sur la présence de la metteure en scène au plateau. La Compagnie Grenier Neuf est soutenue par la ville de Dijon (convention pluriannuelle) et le département de la Côte d’or. Elle reçoit le soutien de la DRAC et de la Région Bourgogne Franche Comté. Leyla-Claire Rabih est directrice de l’ENSATT à Lyon depuis mars 2024.