Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur twitter
FOS A KAZ LA-Philippe Virapin

Fòs a kaz la – la force de ma case au coeur de la cité

En mots slamés, en musique et en vidéo, Fòs a Kaz la, raconte l’itinéraire de Myriam Baldus, de la case en tôle construite par son grand-père sur la terre de Guadeloupe où elle est née, au béton d’une cité de l’Hexagone où elle a grandit.
En écho à l’histoire de vie de Myriam et de son grand père Marcel, des témoignages vidéo de « vayan » guadeloupéen.ne.s racontent des histoires de cases déplacées ou détruites, délaissées ou reconstruites, des histoires d’exodes, d’exils, de solidarités et de résistances.
Aux rythmes du gwo ka et de la musique hip hop, cette création invente un territoire poétique où se réconcilient tradition et modernité pour dire – en français et en créole – la dignité des hommes et des femmes de la terre et des déraciné.e.s.

TU PEUX ENLEVER L’ENFANT DU PAYS, MAIS TU NE PEUX PAS ENLEVER LE PAYS DE L’ENFANT.

Fondée en 1996 à Lyon, la compagnie du Théâtre du Grabuge est un outil de création qui réunit aujourd’hui des artistes pluridisciplinaires d’horizons pluriels, résolument engagé.e.s dans la rencontre des arts, des langues et des cultures.
Pour cette création documentaire, la metteuse en scène Géraldine Bénichou et la slameuse Myriam Baldus se sont associées à des artistes guadeloupéens pour mettre en parole, en musique et en image, une histoire à la fois intime et collective qui s’écrit entre la Guadeloupe et l’Hexagone.

Avec Myriam Baldus (slameuse) Yannick Louis (comédien et musicien)
et exXÒs mètKakOla (compositeur et beatmaker)

Conception et mise en scène Géraldine Bénichou
Écriture Myriam Baldus
Musique exXÒs mètKakOla
Photo et témoignages vidéo Philippe Virapin
Traduction Yannick Louis
Dramaturgie Sylvain Bolle-Reddat
Graffs réalisés par Greeffe
Lumières Richard Fontaine
Son Pierrick Chauvet
Administration Anaïs Buy

Diffusion Tina Sarafi-Wolters – 06 10 58 42 96 derviche@dervichediffusion.com

Cie Théâtre du Grabuge
Coproduction L’Artchipel, scène nationale de la Guadeloupe
Coréalisation Les Réfugiés Poétiques et l’AGIC.
Soutiens DAC Guadeloupe, FEAC (fonds d’échanges artistiques et culturels pour l’Outre-Mer), DRAC et Région Auvergne Rhône-Alpes, Ville de Lyon