Generale KAL au Théâtre de l'Union

Kal

Arrivé seul sur une plage battue par un cyclone, Ram, un homme exilé, s’effondre sur le sable. Il a tout perdu, femme, enfant, peuple. Il rencontre alors Kal, une femme mystérieuse, qui va l’aider à se relever et le conduire au sommet d’un volcan enneigé. Au sommet, Ram se heurte au mutisme de Kal. Transi de froid, il s’évanouit dans la neige. Au réveil, Kal a disparu, après avoir sauté dans le cratère.  Une histoire qui se termine aussitôt qu’elle commence, fugace et éternelle, comme l’amour.

Kal est une pièce de théâtre musicale et dansée où deux êtres s’affrontent au sommet d’un volcan. Ram parle à Kal, sans cesse, pour se réchauffer du soleil glacé qui le brûle. Kal, elle, attendra de parler car sa voix a été emprisonnée dans le volcan. La musique et la beauté dessinent un trait d’union et consolent de cette difficulté de se rencontrer et de s’aimer. Cette histoire réécrit le mythe réunionnais de Grand-mère Kalle en le croisant à celui des histoires de fantômes de Nô Japonais. Une parole poétique naît et trouble les espaces pour raconter l’amour. Amour échoué des deux héros. Amour, rempart impossible contre les violences du monde. Amour, espérance impérative devant le ventre gelé du volcan.

Conception Compagnie Soleil Glacé
Texte Paul Francesconi
Mise en scène Paul Francesconi
Costumes Céline Delhalle et Séverine Prevel
Interprétation Elsa Dupuy, Martin Jaspar et Chloé Lavaud-Almar
Musique / composition Claude Francesconi, Christine Kotschi
Autre scénographie Kristelle Paré

Production Compagnie Soleil Glacé
Coproduction Théâtre de l’Union – CDN du Limousin, Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, la Ferme Godier – Cie Issue de Secours, les Bambous – Scène conventionnée de Saint Benoît, l’OARA et l’ADAMI
Partenaires la Maison Maria Casarès, la Canopée (Ruffec), l’Echangeur, l’Etoile Bleue de Saint Junien

La Compagnie Soleil Glacé œuvre à un théâtre poétique et essentiel. Elle est implantée à Limoges, en Nouvelle Aquitaine, et entretient un rapport artistique fort avec la Réunion, d’où l’auteur et metteur en scène de spectacle, Paul Francesconi, est originaire. Elle cherche à écrire le monde et donne la place dans ses textes au silence et à la parole poétique. Sur scène, elle puise dans les traditions de l’acteur pour être résolument moderne. Les histoires qu’elle raconte transposent le monde contemporain dans des fables où souvent, un réalisme merveilleux s’invite. Elles laissent parler le cosmos comme un personnage à part entière. Ses spectacles déploient un univers immersif où scénographie, musique, son, lumière, danse et corps des acteurs embarquent les spectateurs dans un récit d’une familière étrangeté. Avec les spectateurs, elle partage, toute l’année, sa démarche d’écriture en amont et en aval des spectacles, pour donner la force de « prendre la parole » avec toute la poésie qui est en nous. Plusieurs de ses spectacles s’adressent aux publics jeunes et plus spécialement aux adolescents.  Elle cherche sans cesse à s’ouvrir au monde, à la Francophonie, à l’Outre-Mer ou encore à l’Asie, pour construire une poésie métisse qui rassemble dans son chant. Elle saute les frontières pour visiter cette planète.  Seulement cette planète.