Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur twitter
les femmes sont occupées

Les écrans du Tout-Monde #2 Les femmes sont occupées

Accueil café à 9h45
Lecture de Samira El Ayachi, mise en scène de Marjorie Nakache, en collaboration avec le Studio Théâtre de Stains
Introduction de la projection par Sylvie Glissant en présence de Marjorie Nakache

Elle doit monter une pièce de théâtre, finir sa thèse. Lancer une machine. Régler des comptes ancestraux avec les pères et les patrons.
Comme toutes les femmes, elle est très occupée. Découvrant sur le tas sa nouvelle condition de « maman solo » elle jongle avec sa solitude sociale, sa solitude existentielle, et s’interroge sur les liens invisibles entre batailles intimes et luttes collectives.
Portrait poignant d’une femme qui ressemble à tant d’autres.

Samira El Ayachi est une écrivaine née dans le nord de la France. Elle écrit et publie des romans La vie rêvée de Mademoiselle S. (éditions Sarbacane, 2008) et Quarante jours après ma mort (éditions de l’Aube, 2013), Les femmes sont occupées (éditions de l’Aube, rentrée littéraire 2019). En parallèle de l’écriture de romans, elle développe une recherche qu’elle nomme Ecriture vivante, en écho à Spectacle vivant : une écriture performative, protéiforme et expérimentale où sa voix croise celle des gens qu’elle rencontre. Dans cette recherche, l’auteure fait appel à plusieurs supports : l’écriture improvisée, l’écriture dans l’état, la vidéo, l’enregistrement audio, l’écriture de notes et de fragments, la performance, et conçoit des dispositifs où la relation qu’elle tisse avec le public est en lui-même l’événement.

Cofondatrice et directrice artistique du Studio Théâtre de Stains, metteure-en-scène, Marjorie Nakache fait ses études théâtrales à Paris III Censier. Comédienne de formation, elle a joué dans différents spectacles avant de s’essayer à la mise en scène. Elle expérimente des créations originales : mélange des formes artistiques, utilisation de témoignages vivants. Elle mène un travail de terrain auprès des associations, des habitants et des jeunes de quartiers afin de les sensibiliser à la création. Elle réalise plusieurs mises en scène depuis plus de 30 ans dont certaines mêlent les formes artistiques (théâtre, chant, arts du cirque) : Féminin Plurielles, J’espérons que je m’en sortira, Les Vilains, Baroufe à Chioggia, La double inconstance, Pygmalion, Le jeune prince et la vérité, De grandes espérances, Fables, Rêver peut-être et Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz.